Mon « moi » de septembre

Posted on

Blue Ocean Wave
Mon « moi » de septembre

Confiance.

9 mois écoulés depuis le début de cette année. 9 mois, le cycle de la vie. J’ai commencé 2016 en me disant que quelque chose n’allait pas comme je le souhaitais. Mon entreprise marche bien, j’ai des clients, des missions, des contrats et malgré tout ce sentiment de gêne et d’envie de changement ne m’a pas quitté durant le premier trimestre. J’ai envie de faire ce qui me tient à cœur et de moins répondre aux demandes qui ne me parlent pas. J’ai donc commencé à envoyer de plus en plus de pensées de changement,
de changement de business, de changement de clients et la vie a été réceptive.

Début avril un client important en terme de chiffre d’affaire m’annonce qu’il arrête notre collaboration sur un programme dans lequel j’intervenais depuis 6 ans. 5 années
de bonheur et puis l’année dernière changement de responsable du programme
et les relations se tendent, se déshumanisent et je ne m’y retrouve plus.
Lorsque je raccroche avec la personne du programme, je comprends qu’il va y avoir un trou dans mon chiffre d’affaire mais un sentiment de soulagement intense m’envahit.
Je n’ai pas peur, je suis ok et en phase avec ce qui se passe, je l’ai demandé.

Je décide alors de changer la perception que j’ai de moi, de mes clients, de ma relation à l’argent, de ma relation au temps et de tester encore la vie. Au fil des semaines de manière systémique, ça bouge autour de moi. Je vais vers plus d’intensité dans les relations
professionnelles et je commence à dire non à des contrats où je ne me sens pas à ma place. Je vais jeûner une semaine fin avril histoire d’alléger aussi mon corps, cet ami,
cet allié que j’oublie trop souvent.

Le mois de mai est là, plutôt pluvieux…vous vous souvenez ? Je décide de m’inscrire dans cette formation en psychobiologie quantique de manière instinctive. J’ai le sentiment d’être appelé. C’est brutal. Comme une déferlante que l’on a pas vu arriver et qui vous
retourne sans dessus-dessous dans son manteau d’écume. Je suis littéralement aspiré par le quantique et je mets des mots sur des comportements que j’ai sans le savoir depuis
plusieurs années.

Rassurant aussi, je découvre que je ne suis pas le seul à être « perché » comme disent
certains de mes amis. Petit à petit les peurs s’en vont, je les vois partir au fil de l’eau.
La confiance émerge et s’installe. Je regarde toutes mes erreurs et je les remercie de
m’avoir amené à être qui je suis aujourd’hui. C’est comme un recyclage en énergie positive.

Je profite de la pause estivale pour me ressourcer et me connecter avec la nature.
Je déconnecte tous les outils digitaux et je réapprends à m’ennuyer.
Je suis plus que jamais dans l’ici et maintenant, en lien avec la vie.

Début septembre, les deux dernières sessions de la formation en psychobiologie
quantique. Je me sens de plus en plus dans le flow, à ma place, avec ce que j’aime faire et ce que j’aime être. Je suis dans la fluidité de mes pensées, de mes actions, de mes paroles, roi dans mon royaume.

Confiance est mon maître mot pour ce « moi » de septembre. Confiance en moi, confiance en l’autre, confiance en les autres, confiance en la vie, confiance en l’abondance, confiance en l’univers.

La résultante de cette démarche dans le domaine professionnel ce sont deux nouvelles propositions.

1/ Un programme « Oser être soi-même » pour se réaliser pleinement. En groupe de 6/8 participants et avec le support de la méthode « OSER » durant un cycle de 9 mois,
j’accompagne les personnes qui souhaitent devenir « elles-mêmes » avec des ateliers
collectifs et des séances de coaching individuel. Avec ce programme, j’ai envie de partager mon expérience, de partager la puissance et la confiance que je ressens et de transmettre ce que je vis et ce que je suis.

2/ Tebana-Su. J’ai co-créé Tebana-Su avec Pascal Ken. Les formules de découvertes
Tebana-Su s’adressent aux personnes souhaitant revisiter leurs priorités pour orienter leur attention vers l’essentiel et l’efficace, sur l’utile et le maîtrisable. L’exploration Tebana-Su permet de s’approprier certaines de ces approches en intégrant leur valeur ajoutée et en les implémentant dans le quotidien.

Tebana-Su c’est permettre de vivre une relation au temps différente et en retirer les enseignements, ralentir pour mieux percevoir, mieux saisir les subtilités, respirer, ressentir,
profiter de l’instant présent, mieux gérer son stress et ses émotions.

Tebana-Su c’est adopter de nouveaux comportements, avoir un regard différent sur les
activités et le rythme professionnel, développer un mode de communication plus adapté et peut-être plus efficace, décider d’une orientation tournée plus vers l’essentiel, sur le pourquoi et sur le comment.

Aujourd’hui je suis dans le quantique. Je continue à faire du vide pour créer de nouveaux espaces de possibilités. Je sens les premiers effets de la vague quantique dans ma vie, je reçois plus et mieux en faisant moins. Je me sens aligné et en harmonie, connecté à mon cœur et à mon âme, à ma mission de vie. J’ai ce ressenti de commencer à me déployer en étant moi-même sans façade, en toute authenticité et à surfer sur cette nouvelle vague avec délectation.

Plus d’infos sur le blog.

Des feuilles d’automne tombant d’un arbre, puis un arbre dépouillé de toutes ses feuilles me furent montrés. J’entendis les mots :

« Ne t’inquiète pas. La force de vie est à l’intérieur et, de cette force de vie surgira le nouveau. Sache que l’ancien doit mourir afin que le nouveau puisse naître. »

Eileen Caddy – La petite voix

One thought on “Mon « moi » de septembre”

  1. PARFAIT…c’est exactement les mots justes. Je lis la petite voix tous les matins aussi. À très vite dans ce nouveau monde, ce paradis sur terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *